Dix conseils pour savoir comment mener une négociation avec des personnes difficiles

negociation

La négociation est un processus d'accord sur une solution. L’acceptation d’un compromis et l'adoption d’une solution profitant aux deux parties sont le résultat d'une négociation réussie. Pour communiquer et négocier efficacement, vous devez être flexible et prêt à trouver des solutions alternatives au problème. Qu'il s'agisse d’une réticence à une personne, une idée, ou un changement organisationnel, apprendre à négocier est une compétence essentielle à la communication et aux relations humaines que nous devons maîtriser pour atteindre nos objectifs personnels et professionnels.

Appliquez ces conseils Dale Carnegie pour communiquer et négocier avec des personnes difficiles :

1. Avoir une attitude positive

Notre attitude est essentielle et détermine notre niveau de réussite. Nous avons une bien meilleure chance de parvenir à un résultat mutuellement bénéfique si nous prenons la négociation comme une chance d’obtenir un résultat gagnant-gagnant.

2. Rendez-vous sur un terrain neutre

Trouvez un espace mutuellement acceptable et pratique pour tous les participants. Mettez vous d’accord sur le moment de la rencontre et sur le temps à consacrer à la réunion. Préparez-vous pour le face-à-face, soyez attentif à l'intonation de votre voix, ainsi qu’a avoir une bonne expression de votre visage, de vos yeux et en faisant attention aux autres indices qui peuvent ruiner une communication verbale lisse.

3. Définissez clairement la question et le plan (faites vos devoirs)

Validez la question et les solutions possibles. Utilisez des faits et des déclarations simples. Vous devez savoir non seulement ce qui est en jeu pour vous-même, mais aussi les préoccupations de l'autre partie et ses motivations. Connaître les éléments incontournables (éléments non négociables) et les éléments souhaitables (négociables). Déterminer la meilleure solution pour vous, ainsi qu’un résultat juste et raisonnable, et un accord minimum acceptable.

4. Apprenez à vous connaître vous et votre interlocuteur

Négociez sur des faits et non sur des émotions. Déterminez la façon dont vous pouvez contrôler vos émotions, quand sont-elles appropriées ou non et comment vous pouvez parler à l'autre personne. Quel est votre degré de confiance en l'autre personne et envers le processus ? Soyez conscient des aspects de votre personnalité et de celle de votre adversaire, cela peut aider ou entraver la négociation. Éviter toute attaque envers l'autre personne, et ne portez pas de jugement.

5. Regardez vos intérêts communs

Trouvez et établissez des similitudes. Recherchez des objectifs communs, des objectifs qui peuvent démontrer que vous êtes dans le même bateau. Concentrez-vous sur l'avenir, parlez de ce qui doit être fait et trouvez la solution au problème conjointement.

6. Soyez honnête

N’essayez pas de jouer à un rôle. Soyez honnête et clair sur ce qui est important pour vous. Expliquez quel est votre but et pourquoi, quels sont les enjeux et les objectifs importants pour vous. Montrez de la compréhension pour le point de vue de l'autre.

7. Proposez des alternatives et argumentez

Proposez des options et des alternatives qui démontrent votre volonté d'aboutir à un accord. Faites des concessions dans les domaines qui semblent avoir de la valeur pour l'autre personne, mais ne sont pas trop importants pour vous. Formulez vos suggestions dans des termes allant dans le sens de l'intérêt de l'autre personne et démontrez votre point de vue en utilisant des preuves et des faits.

8. Appliquez les techniques de communication d’experts

Posez des questions, écoutez attentivement, reformulez ce que vous avez entendu afin de vérifier votre bonne compréhension, et de montrer votre intérêt concernant les préoccupations de l'autre partie. Réduisez la tension à travers l'humour, laissez l'autre exprimer son point de vue et accordez lui de l'intérêt. Concentrez-vous plus sur la façon dont vous pouvez aller de l'avant et vers des résolutions ou des compromis que sur votre propre point de vue.

Savez-vous communiquer avec tact et diplomatie ?

Faites le test !

9. Finissez sur une bonne note

Faites une proposition gagnant-gagnant et assurez-vous que tout le monde a le sentiment d'avoir
« gagné » quelque chose. Entendez-vous sur les mesures à prendre et désignez un responsable pour chaque étape.

10. Apprenez les avantages de traiter avec des personnes difficiles

Chaque négociation vous permet de réfléchir et d'apprendre. Mener à son terme une négociation avec des personnes difficiles, apprendre à contrôler ses émotions, et se mettre a la place de l'autre personne, offre l'avantage de devenir un communicateur plus influent. Grace à cela, vous parviendrez à un accord en toute confiance. Déterminez des critères pour évaluer le processus et les solutions.